• Les ptits lampions

    Si j'aime la récup, j'aime aussi beaucoup le détournement d'objet.

    Fabriquer quelque chose de sympa avec trois fois rien, je trouve cela très ... stimulant... je trouve pas d'autre mot...

    Il y a longtemps, je vous avais montré par exemple comment réaliser une mini-mini bibliothèque avec un simple plateau.

    Là, j'ai voulu commencé à préparer les futures soirées dans la cour( euh, plutôt courette en vrai), en fabriquant une petite guirlande lumineuse qui va venir égayer nos soirées.

    Encore une fois, hors de question de dépenser des fortunes...

    Alors, d'abord, j'ai récupéré quelques rouleaux de papier toilette et de papier essuie-tout, qui se sont avérés du même format.

    Puis je les ai coupé en plusieurs morceaux de même taille.

    Dans un morceau de carton, j'ai découpé des cercles au diamètre de chaque cylindre. Sur chacun d'eux, j'ai collé un cercle à une extrémité avec de la colle vinylique pour en faire des ptits lampions.

    Avec une perforatrice, j'ai fait des petits trous puis j'ai cranté le bord de chaque lampion pour laisser passer la lumière et donner un petit coté "ajouré".

    Enfin, j'ai sorti mes tubes de couleurs et encore et toujours mes ptits papiers et j'ai ajouté de la gaité à chacun des p'tits lampions!

    Enfin, j'ai pris une guirlande lumineuse et j'ai inséré chaque ampoule dans un lampion.

    Je trouve le résultat rigolo et je pense que c'est une création qu'on peut facilement réaliser avec des enfants.

    Si une maman souhaite un tuto plus détaillé, qu'elle n'hésite pas à me contacter!

    Et surtout, si vous vous lancez, soyez sympa, montrez moi le résultat!!!

     

     

    recup, rouleau, sopalin, essuie-tout, papier toilette, lampions, guirlande lumineuse, loupiote, détournement

    Vivement les beaux jours qu'elle vienne animer la courette!!!

     

     

     

     

  • J'ai trouvé la lumière...

    J'ai trouvé la lumière ... dans une poubelle...

    Si, Si... Je vous explique:

    S'il est une chose que j'aime particulièrement, c'est dégoter des choses dont les gens ne veulent plus et les transformer à mon goût.
    J'aime donner une nouvelle vie à ces objets censés finir leur existence à la déchetterie.

    Et c'est hallucinant ce que les gens peuvent jeter...

    Certaines bloggeuses de la première heure se souviennent peut-être de la desserte sauvée de la poubelle il y a quelques temps déjà?

    Et bien, cette transformation m'a conforté dans l'idée que les poubelles des uns peuvent faire le bonheur des autres!!!

    La semaine dernière, jour des encombrants, en allant me promener ni vu ni connu, j'ai déniché deux petites choses qui m'ont mises en joie...
    D'abord, un vieil abat-jour mis au rebut, et un peu plus loin, oh, surprise, un joli pied de lampe en fer forgé qui dépasse à peine d'une poubelle.
    Si j'ai bien compris pourquoi l'abat-jour était passé à la benne, (sûrement trop vieux , trop laid, trop poussiéreux pour ces anciens propriétaires), je me pose encore bien des questions sur le pied de lampe.
    J'ai d'abord cru qu'il ne marchait pas (seule raison plausible pour moi à ce funeste destin de la mise aux ordures) mais, après avoir prié la fée Electricite en branchant la lampe, histoire de vérifier mon hypothèse, quel ne fut pas mon étonnement de voir que ... CA MARCHE!!!

    Je me suis donc précipitée pour me fabriquer une petite lampe unique.

    Pour ce faire, j'ai commencé par gentiment "dépiauter" l'abat-jour. En dessous du vieux tissu démodé,  il y avait du carton absolument parfait pour ce que je comptais en faire...

    mosaique_avant.jpg

    Puis, j'ai découpé dans un vieux calendrier que je conserve préciseusement une illustration que j'aime particulièrement :

    affiche_kohler_2.jpg

    Et enfin, j'ai sorti  mes ciseaux, rubans et pinceaux...

     

    Et, ça donne ça:

    mosaique_apres.jpg

    Alors, moi, je dis, c'est quand le prochain jour des encombrants???

     

  • Une serviette plus tard...

    Dans ma note précédente, je vous ai raconté que j'ai retrouvé une série de serviettes blanches en tissu.

    J'aurais pu m'en servir comme torchon de cuisine, mais j'ai décidé que c'était bien plus amusant  de leur trouver de nouvelles utilisations.

    Pour commencer, j'ai donc décidé de transformer une de ces serviettes en tablier. Un véritable défi pour moi qui suis archi-nulle en couture. Je suis plutôt satisfaite du résultat même si les coutures sont loin d'être impeccables.

    Encore une fois, je me suis bien amusée en ressortant vieux tissus, boûts de laine, rubans....

     

    mosaique_tablier.jpg

     

    Bon, c'est vrai que ma mère m'a dit: "Mais c'est plus un tablier de cuisine, c'est un tablier de fête!!!".
    J'admets que j'aurais du mal à m'en servir pour cuisiner car je n'ai pas envie de le tacher...
    C'est idiot, non???